Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Coup d'œil en loge et au-dehors.-

La franc-maçonnerie en clins d'oeil. - Humour et (des fois) réflexion.

venez venez , n'ayez pas peur

Publié le 25 Janvier 2015 par YaKa in blog

Comment en 2015 amener les frères et soeurs qui ne consultent pas l’internet maçonnique à venir nous visiter ?

La Guilde des blogs (blogues) maçonniques s’interroge en ce début d’année.

Voici ma contribution tardive ( juste une bonne semaine de retard, mais venant d’une ville Belge qui vénère l’escargot, j’aime à lui rendre hommage … à mon rythme).

Qui vient sur mon blogue ? Pourquoi vient-il ?

Dois-je continuer si les visiteurs sont peu nombreux ?

Dois-je faire un score impressionnant pour me rassurer et me dire que j’existe ?

On ne va pas se mentir, si l’on fait un blogue c’est qu’on aime bien ça. On partage son point de vue ( certains l’imposent même ), on informe (certains désinforment, même), on y passe du temps et de l’énergie et on en est rarement remercié.

Enfin, remercié, déjà le fait que les visiteurs parcourent les pages, c’est déjà une manière de remercier … enfin ... je trouve, non ?

Nous sommes dans l’ère de la surenchère médiatique. Les journaux officiels traquent l’information pour être les premiers à publier.

Sur un blogue c’est un peu pareil, si l’on sort la même info le lendemain, on a l’impression de copier ou de profiter de l’effet d’aubaine si c’est un article croustillant.

Les blogues maçonniques sont tous différents. Ils ont leur place dans le paysage de l’internet, même si nous ne sommes pas toujours d’accord entre nous, même si nos points de vue divergent. Mais n’est-ce pas là une des qualités que l’on se doit de cultiver en franc-maçonnerie, accepter que l’autre puisse penser autrement ?

Lors de nos visites dans d’autres loges, nous rencontrons d’autres sœurs, d’autres frères, d’autres rites. Nous savons que nous n’aurons pas une copie conforme de notre atelier, que l’on risque d’être secoué, d’être surpris(e), des fois même déçu(e). Cela fait partie de notre voyage intime en nous à travers les autres.

Donc, même si l’on c’est pris le chou il y a un an avec un autre blogue maçonnique, je pense qu’il a sa place et ses lecteurs. Que ce qu’il apporte est des fois différent, des fois similaire à ce que d’autres publient. Mais comme nos lecteurs ne sont pas tous abonnés à l’ensemble des blogues FM, il est important que la parole circule, que l’information passe de page en page. Rappelons-nous des outils que nous recevons lors de notre initiation et de nos passages de grades. Ils sont là pour nous aider à transmettre et pas pour se taper sur la gueule à grands coups d’équerre ou de compas.

Que puis-je faire à mon niveau pour inviter de nouveaux visiteurs sur nos blogues ?

Faire ce que j’ai toujours fait, dessiner encore et encore, essayer de me renouveler, ajouter des liens vers les autres blogues existants, communiquer sur les réseaux sociaux, peut-être me mettre sur Twitter ( mais aurais-je le temps de suivre le flux d’information de ce média ? ). Pour pondre une page, il faut de la matière. Et là, soit que l’on a reçu la grâce divine et que l’on est particulièrement prolifique, soit que l’on a son petit réseau d’informateurs, soit encore que l’on ne peut passer outre d’un événement qui nous a touchés et pour lequel nous espérons qu’il pourra être utile à nos lecteurs.

Je ne suis pas un rédacteur hors pair, je ne suis pas dans les petits carnets des instances de la maçonnerie ni encore en liaison avec le Gadlu ( mes dessins se basent sur une représentation imaginaire vu qu’il ne m’a pas encore donné son avis sur mes moqueries à son égard … existe-t-il vraiment ? ). Je ne sais donc que dessiner ce qui me passe par la tête, ce qui m’a interpellé dans une discussion, un événement qui s’est passé lors d’une tenue, voire même une tranche de délire lorsque j’imagine un truc improbable qui tiendrait bien dans quelques cases.

Certains jours mon travail n’est pas terrible, je n’ai pas eu assez d’inspiration ou de talent pour représenter ce qui me donnait l’envie de griffonner. D’autres jours c’est meilleur, sans fausse modestie ; j'en rigole déjà en dessinant.

J’espère que mon lecteur ( car à ce moment-là, c’est le mien à moi pour quelques minutes ) va sourire, qui sait même rire. Le pied est quand il partage !!!

Cela peut paraître un peu présomptueux, un coup d’adrénaline de mon égo, mais en y réfléchissant bien il n’en est rien ; je publie sous un pseudo, un nom d’artiste. Très très peu d’entre vous me connaisse et ce n’est que mieux pour éviter de devoir acheter des chemises au tour de cou décuplé les jours où je suis particulièrement en forme.

Et pour finir, un clin d’œil à un collègue qui ne me lit pas, qui ne connaît pas mon appartenance à la maçonnerie et qui m’a certifié cette semaine que la franc-maçonnerie est une secte de gens de pouvoir.

Rien que pour cela, nous devons continuer à publier ! Vu que nous avons le pouvoir, nous aurons bientôt tout internet sous notre contrôle !

Et là …

Mais c’est une autre histoire, on en reparlera dans quelques heures, lorsque le groupe Anonymous nous aura remis les clés de la salle informatique qui gère le monde et ses alentours.

venez venez , n'ayez pas peur
Commenter cet article

triangle 26/01/2015 09:22

d'autres blogs sont devenus payant! et sans complexe on te demande 1 euro pour lire je ne sais quoi de maçonnique ou pas!
je pense que je vais arrêter
d'aller sur les blogs payant!

Jeanne Pascale 25/01/2015 23:58

Il ne manquerait plus que tu arrêtes de bloguer !

Lautrec 25/01/2015 20:55

Bien vu !