Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Coup d'œil en loge et au-dehors.-

La franc-maçonnerie en clins d'oeil. - Humour et (des fois) réflexion.

communiquons

Publié le 30 Juin 2014 par YaKa in société

Aujourd'hui, c'est pas pour rire ! Non pas que j'aie le blues ou que je me mette à l'élevage de papillons noirs, mais simplement une page de réflexion un peu plus sérieuse qu'à l'accoutumée.

Discussion entre collègues :

" Il arrive des moments où l'on décroche "

On se demande pourquoi on n'arrive plus à suivre les publications sur internet, pourquoi on n'a plus envie de parler aux voisins, pourquoi sortir le chien devient une corvée, pourquoi on se pose toutes ses questions au lieu de roupiller.

Pour ma part, je n'ai pas de chien, je suis donc moins à plaindre.

Je me suis donc penché sur nos modes de communications actuels, en oubliant le Minitel, le télégraphe, le morse, les sémaphores et les signaux de fumée.

Finalement nous sommes sursollicités par la technologie et pas nos engagements. Et le plus difficile est de renoncer de peur de perdre contact avec le reste du monde.

Mais quel contact ? 600 amis dans Facebook avec qui on ne discute pas ? Des dizaines d'abonnements sur Tweeter que l'on ne suit pas ? Un portable ultra-connecté qui ne nous laisse pas conduire en paix, au risque de nous faire perdre l'attention au volant ? Un carnet d'adresses tellement volumineux que l'on ne se souvient plus de qui est qui ?

 

Un petit croquis vaut mieux qu'une longue liste de mots.

Cet étalage de manière de communiquer ne va pas aider à résoudre l'impression de surcharge, non, mais peut mettre en perspective ce qui nous aide à entrer en contact avec les autres. Et dans l'absolu c'est déjà pas mal.

E.T. téléphone maison.

communiquons
communiquons
Commenter cet article